BAR
Rue du Cardinal Lemoine, 79 Paris 5ᵉ
Métro 7, Place Monge
Métro 10, Cardinal Lemoine
dessin d'une bouteille d'absinthe

Les Absinthes de l'Eurydice

dessin de Pernod

Tripot Littéraire & Artistique, Bar Cabaret, Estaminet, Café, Dicentrarchus labrax, Cambuse, Lupanar, fondé le mercredi 2e aoust 1589, à deux heures après minuict à Paris

Mardi - Jeudi : 18h00 - 02:00
Vendredi - Samedi : 18h00 - 04h00
Dimanche - Lundi : Fermé
Paris - Mardi 02 Mars 2021 - page 3

Histoire de l'Absinthe

trait souligné

Ni suisse, ni française, l’absinthe est jurassienne. Totem de l’alcoolisme en France, survivant grâce à une distillation clandestine très présente dans le Val-de-Travers, elle est née au XVIIIe siècle en Suisse, comme boisson médicinale concoctée par la mère Henriod, une herboriste, une guérisseuse. En I798, le major Dubied fonde avec son gendre Henri-Louis Pernod la première fabrique d’absinthe à Couvet (Val-de-Travers). En 1805, Henri Louis Pernod s’installe à Pontarlier pour des raisons fiscales (droits de douane), et ouvre la première distillerie d’absinthe. L’absinthe, avant la Grande Guerre, donnait du travail à 3000 personnes à Pontarlier, pour une ville qui comptait... 9400 habitants. La ville, à cette époque, compte 25 distilleries

Dans le doute, absinthe-toi.

Alphonse Allais

L’absinthe est deux fois moins chère que le vin et produite en grande quantité : 35 millions de litres en 1904. 238 ha de grande absinthe sont cultivées à Pontarlier en 1906. Au début du siècle, Pontarlier compte 111 débits de boisson, soit environ 1 débit pour 26 consommateurs. La plante est récoltée en juillet et se repose alors dans un séchoir. L’heure verte semble un rituel immuable : à cinq heures du soir, l’on s’attable et l’on déguste le philtre féerique. La grande absinthe, c’est-à-dire artemisia absinthium, pousse tout autour de la ville, parfumant la cité franc-comtoise de ses fragrances singulières. De nombreuses plantes aromatiques distillées ou infusées sont présentes dans le spiritueux : fenouil, hysope, anis, mélisse, petite absinthe, menthe...badiane. La liqueur d’absinthe est composée à 90% d’anis et à 10% d’absinthe. L’absinthe a de nombreuses propriétés thérapeutiques : digestives, anti-tussives, elle guérit même de la grippe. Durant l’Antiquité, la plante d’absinthe était utilisée comme remède à bien des maladies. Au milieu du XIe siècle, les moines du couvent wurtembergeois d’Hirschau la préconisaient comme traitement préventif du mal de mer.

Absinthes Vertes

trait souligné

Comme bercée en un hamac
La pensée oscille et tournoie,
A cette heure où tout estomac
Dans un flot d'absinthe se noie

Charles Cros
"Serviteur de Dieu, tu as bien fait ; tu as bien combattu dans le meilleur parti, toi qui seul as soutenu contre des multitudes révoltées la cause de la vérité ; plus redoutable par tes discours, que les rebelles ne le sont par leurs armes."
Paradis Perdu, Milton

Notre sélection d'absinthes

trait souligné
Il n’y en a pas une pour boire autant que moi. Une bouteille d’eau-de-vie, après douze bocks, ne me fait pas peur, et je ne me grise jamais. Je connais les femmes qu’on ramasse tous les soirs, ivres, au coin des rues ; moi, je marche plus droit quand je sors de chez le marchand de poivre ; la boisson, ça me leste. Mais il ne faut pas croire que je boive pour mon plaisir. Ah ! bien, oui. Je n’aime pas la bière, ni l’absinthe, ni le rogomme ; il y a des moments où je donnerais je ne sais quoi pour avaler un verre d’eau pure, bien claire, qui me caresserait la gorge et me mettrait de la fraîcheur dans l’estomac.
Catulle Mendès
Hénoch 6:5 Pécheurs au coeur endurci, Absinthes Blanches il n'y aura point de paix pour vous.
dessin ancien d'une cuve
Appareil pour le vieillissement de l'absinthe. La cuve peut contenir plusieurs hectolitres d'absinthe. La Nature, 1894. Coll. Delahaye
L'eau, liquide si impur, qu'une seule goutte suffit pour troubler l'absinthe.
Alfred Jarry
Qu’est-ce que la thuyone ? La thuyone donne son arôme à l’absinthe, elle en est le principe actif, composant l’huile essentielle de l’absinthe. La société voulut prouver la toxicité de la thuyone, et se trompa d’ennemi. En vérité, oui la mauvaise absinthe, l’absinthe de Paris — et d’ailleurs ! —, frelatée, mal distillée, utilisant un alcool non rectifié ou des adultérants chimiques, rendait fou, était épileptisante, responsable d’hypernervosité ou d’hallucinations. L’alcoolisme eut un frère jumeau : l’absinthisme (buveur d’absinthe). Mais il n’y avait pas plus de criminalité dans le Doubs que dans le Finistère. L’oïdium de 1854 et le phylloxera de 1861 plombèrent l’industrie viticole et le vignoble français mit plusieurs années à se réinventer. Le vin devint très cher. Dès lors, l’absinthe remplaça le vin...mais ce succès populaire sonna aussi le glas de son industrialisation. La France abritait de nombreux alcooliques : violences, maladies chroniques, billets pour Charenton. Voilà pourquoi nous trouvons des publicités rassurantes d’absinthes oxygénées (Cusenier) ou bienfaisantes (Terminus). Le drame de Commugny certainement y est pour quelque chose : un homme de 30 ans, journalier, tue vers 6 heures du soir sa jeune femme et ses deux fillettes à coups de fusil de chasse. Le malheureux aimait l’absinthe.
citation
Il y a bien un lieu de boisson que je préfère. Vive l'académie d'Absomphe, malgré la mauvaise volonté des garçons. C'est le plus délicat et le plus tremblant des habits, que l'ivresse par la vertu de cette sauge de glaciers, l'absomphe ! Mais pour, après, se coucher dans la merde !

En juin 1872 à Ernest Delahaye qui ne boudait pas la Taverne Pellorier de la rue Saint-Jacques, 176.

ARTHUR RIMBAUD
dessin d'une main portant une plume
citation
dessin d'une croix huguenote
9:1. Alors Michael et Gabriel, Raphaël, Suryal et Uriel, abaissèrent des cieux leurs regards sur la terre, et virent les flots de sang qui la rougissaient, et les iniquités qui s’y commettaient ; et ils se dirent les uns aux autres : C’est le bruit de leurs cris.
Livre d'Hénoch

Absinthes Spéciales

trait souligné
Apocalypse 8:10-11 Le troisième ange sonna de la trompette. Et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau; et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux. Le nom de cette étoile est Absinthe; et le tiers des eaux fut changé en absinthe, et beaucoup d'hommes moururent par les eaux, parce qu'elles étaient devenues amères.
A FRANCOIS COPPÉE

Moi, ma gloire n’est qu’une humble absinthe éphémère
Prise en catimini, crainte des trahisons,
Et, si je n’en bois pas plus, c’est pour des raisons.
VERLAINE
image d'une main poitant vers l'Ouest